IMG_4051

Dans mon article "Pourquoi une bassine en cuivre pour cuire vos confitures et gelées ?" je précisais avoir acheté ma bassine en cuivre lors de ma visite à l'Atelier du Cuivre à Villedieu les Poêles surnommée la "cité du cuivre".

Je veux vous faire découvrir aujourd'hui les métiers de la dinanderie exercée par des maîtres dinandiers et maîtres poêliers.

La dinanderie est née au Moyen Âge, au début du XIème siècle, son nom vient des "batteurs de métal" de Dinant en Belgique. L'apogée des maîtres dinandiers et poêliers se situe entre 1700 et 1800, à cette époque Villedieu comptait une centaine d'ateliers.

Villedieu a été officiellement rebaptisée "Villedieu les Poêles" en 1962. Le nom des habitants est "les sourdins" du fait que le martelage permanent du cuivre finissait par les rendre sourds.

Les dinandiers et poêliers battaient essentiellement le cuivre (cuivre rouge) et le laiton alliage de cuivre rouge et zinc (cuivre jaune). Les techniques employées sont l'emboutissage, la rétreinte, le sous-planage et le planage avec des opérations intermédiaires de "recuit".

Aujourd'hui, les artisans travaillent le cuivre, le laiton, l'aluminium, le zinc et l'étain pour produire des ustensiles de cuisine mais aussi des objets d'art et de décoration.

Villedieu les Poêles mérite son surnom de "cité du cuivre" grâce aux ateliers prestigieux tels que la Fonderie des Cloches Cornille-Havard, l'Atelier du Cuivre et l'entreprise Mauviel leader mondial sur le marché du cuivre.

Mes sources : Office de Tourisme de Villedieu les Poêles  http://www.ot-villedieu.fr/et l'Atelier du cuivre https://laboutiqueducuivre.fr/fr/